Installer soi-même un abri de jardin, un jeu d’enfant

Avec les beaux jours, j’ai penséà quelques travaux possibles dans la maison pour avoir plus d’espace. Les affaires du jardin et bricolage s’accumulant de plus en plus dans la maison, j’ ai réfléchi afin de pouvoir tout ranger, mais en dehors la maison. Je crois que le problème de la place est de plus en plus récurrent dans nos foyers.

Jardin

En feuilletant dans les magazines de décorations extérieures, j’ai tout de suite repéré les abris de jardin. Il y en a des vraiment sympa. Je me suis renseignée, et au final si on fait le montage soi-même ce n’est pas du tout excessif. Forcément j’ai regardé si j’étais capable de l’installer moi-même et j’ai été agréablement surprise. Bien évidemment, j’aurais aimé me faire quelque chose du genre abri-cabane (regardez ici comme c’est sympa), mais je suis resté pragmatique.

Les législations

Avant de regarder quel abri de jardin acheter et comment le monter, je me suis renseignée quant aux législations. Heureusement que j’ai cherché, car acheter un abri de jardin nécessite de déclarer les travaux.

Après, tout dépend de la taille de l’abri que vous souhaitez monter.Pour une surface inférieure à 20 m2 il vous faudra déposer une déclaration de travaux à la mairie.Pour les surfaces supérieures à 20 m2 il faut un permis de construire ce qui signifie qu’il faudra à peu près trois mois avant de commencer la construction.

Construire les fondations

Les fondations sont très importantes. C’est elles qui vont permettre la bonne tenue de l’abri jardin.

Construire la fondation soi-même permet de payer uniquement l’abri, ce qui revient donc à un coût moins onéreux, et par les temps qui courent, ça ne se refuse pas.

Je me suis donc renseignée sur la fabrication des fondations. Pas besoin d’études architecturales ou d’expériences trop poussées dans le bricolage, le faire soi-même c’est possible. Pour commencer, il est important de regarder votre terrain, s’il est en pente, il sera plus difficile de l’installer tout seul.

Plusieurs fondations sont possibles. Il existe les plots recouverts de bétons et les dalles en bétons. Après maintes recherches et après en avoir parlé à mon mari, j’ai compris que les plots étaient moins durs à installer qu’une dalle. En plus, un abri de jardin durant moins longtemps qu’une maison, il arrivera sûrement de devoir le changer. Les plots étant plus simples à enlever qu’une dalle, nous avons vite fait le choix.

Si vous souhaitez par la suite augmenter la superficie votre abri de jardin, agrandir une dalle est bien compliquée. Vous l’aurez bien compris, si vous n’êtes pas trop bricolo, choisir les plots.

Pour ceci, il va falloir passer par plusieurs étapes pour aboutir à la construction de la fondation.

  1. Repérez où va être situé l’abri de jardin. Faire attention aux arbres, voir s’ils ne vont pas vous déranger pendant le montage.
  2. Une fois l’endroit déterminé, il faut à l’aide de piquets délimiter l’espace. Deux piquets par coins seront nécessaires, les croiser. Achetez une corde ou un fil et faites le passer par tout les piquets de sorte à entourer tout l’espace.
  3. Creusez les trous pour mettre les plots. Ajoutez un plot tous les 60 cm max. Pour cela, dégagez la terre avec une pelle. Il faut que le trou soit assez profond pour que les bases soient solides.
  4. Vous pouvez mettre un tuyau de PVC sur le haut du plot qui sort de la terre. Si possible utilisez un tuyau de 10 cm de diamètre. Le découper en morceau, il va permettre de retenir le béton.
  5. Remplissez ensuite l’emplacement du plot de béton. Pour acheter du béton, vous pouvez aller sur le site Le Roy Merlin. Il propose du béton prêt à l’emploi de premier prix.
  6. Positionner le tuyau au sommet et le remplir de béton.
  7. Pour finaliser la mise en place des plots dans la terre,utilisez à nouveau un tuyau en PVC. Il va retenir le béton pendant le séchage.
  8. Il va falloir ensuite positionner le tuyau au sommet et le remplir de béton.
  9. Positionnez l’ossature de l’abri sur les plots. Pour cela, trouvez quel abri vous souhaitez mettre dans votre jardin. Il en existe plusieurs, métal, bois, PVC. Pour les novices en bricolage, les abris en métal sont beaucoup plus simples à monter soi-même grâce à des vices . De plus, ils ne demandent aucun entretien en particulier, ce qui est très pratique. Composés d’acier zincalum, ils sont plus résistants aux intempéries et ainsi s’abîment beaucoup moins. J’ai trouvé sur le site France-abris, un choix intéressant d’abris de jardin en tout genre et surtout ceux que je cherchais c’est-à-dire métallique. Le must en plus des prix intéressants, sont les notices présentes dans chaque description de produits. Cela m’a rassuré pour commencer à le faire moi-même.

Suivre les indications pour monter l’abri

Une fois les fondations prêtes, vous avez fait le plus dur, il suffit pour la suite de lire et suivre la notice attentivement. Pour cela pas besoin d’être un expert du bricolage, il faut juste être attentif.

Le montage des parois se fait très facilement. La gamme abris de jardin France métal abris, est une gamme pour les non professionnels. Le montage est super facile et se fait en moins de trente minutes.

Les étapes pour un abri de jardin métallique sont simples. Le procédé est rapide, il va falloir visser et fixer grâce à des chevilles assez costaudes afin de tenir le choc en cas de vents violents.J’ai choisi un abri métallique avec un toit en tôle d’acier. Voici quelques conseils pour le monter (évidemment j’ai suivi la notice, je n’ai rien inventé).

  1. Regardez si toutes les pièces détachées sont présentes. Cela demande un peu de temps et de concentration, mais vaut mieux s’assurer que tout soit présent.
  2. Faire glisser tout simplement les panneaux dans les glissières.
  3. Assemblez ensuite les parties murales et fixez-les aux glissières.
  4. Assemblage de l’arrière qui consiste au même procédé que la dernière étape.
  5. Assemblage du toit.
  6. S’assurer que les trous soient plus larges à l’extérieur et plus fins à l’intérieur.
  7. Ensuite, placez la pièce qui va aider à fixer la porte.
  8. Fixez le toit grâce à des vis. Les emplacements sont prémarqués donc c’est très simple à faire.
  9. Procéder à l’assemblage des portes.

Vous voyez rien de sorcier. Et c’est tellement gratifiant de pouvoir faire ce genre de travaux seul.

Cabane l’hivers

Je vais ainsi pouvoir ranger tout le matériel de jardin et bricolage à l’intérieur. Vive l’espace en plus !

Crédits photo : Flickr - OliBa et Napafloma-photo-graphe

Écrit par Jenna le dans Brico

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : jgv8qbzjgr